Aller au contenu

5 étapes pour mon parcours
vers l’enseignement supérieur

< Retour à la page précédente < Revenir à la version courte

Fiche métier

ergothérapeute

Professionnel/le de santé, l'ergothérapeute intervient auprès des personnes de tous âges ou en situation de handicap, pour faciliter la réalisation de leurs activités, en tenant compte de leurs choix de vie et de leur environnement.

  • Ergothérapeute

Le métier

Nature du travail

Donner accès à l'indépendance

Manger, s'habiller, se déplacer... seul/e. Ces actes de la vie quotidienne peuvent poser des difficultés insurmontables après un accident, une blessure ou un traumatisme. L'ergothérapeute contribue au traitement de ces situations auprès de personnes de tout âge. Il/elle propose des solutions ( rééducation, réentrainement des capacités, aides techniques, aménagement de l'environnement ) adaptées leur permettant d'exercer des activités de la vie quotidienne, des activités créatives, de loisirs, professionnelles…).

La réadaptation

Dans un premier temps, après observations, évaluations et entretiens, l'ergothérapeute pose son diagnostic sur l'aide sur mesure à mettre en place via un plan d'intervention, coordonné avec d'autres professionnels de santé et du secteur médico-social. Il/elle peut réaliser des orthèses (appareillages visant à compenser une fonction manquante ou défaillante) et préconiser des aides (techniques ou technologiques) adaptées aux besoins spécifiques. Par exemple, des outils numériques pour l'inclusion scolaire d'un enfant.

Éduquer pour mieux vivre sa réadaptation

Il/elle dispense aussi des conseils.Par exemple,pour éviter les douleurs liées à une position prolongée (assise ou couchée), pour prévenir les chutes des personnes mais aussi les TMS (troubles musculosquelettiques) des soignant/es lors de la mobilisation des patient/es, pour rendre accessible un logement ou un lieu de travail… Sans oublier une activité de veille professionnelle, une mise à jour de ses techniques via des formations ou de la recherche.

Compétences requises

Empathie et pédagogie

Pour comprendre les situations humaines et adapter son intervention aux particularités de chaque personne, pour collaborer avec elle, sa famille, ses collègues… l'ergothérapeute sait observer, écouter et se montre bon pédagogue.

Il/elle possède aussi un esprit d'équipe pour travailler avec d'autres professionnel/les du secteur sanitaire et social.

Méthode et organisation

Organisation, rigueur, engagement dans les projets de rééducation, d'autonomie et d'inclusion, mais aussi esprit méthodique, dynamisme et endurance… sont autant de compétences nécessaires à l'ergothérapeute. Des capacités pour rédiger des synthèses, bilans, courriers, argumentaires… et des connaissances en anglais sont les bienvenues pour accompagner les patients/es dans leur rééducation/ réadaptation et ainsi s'appuyer sur des données scientifiques.

Ingéniosité et efficacité

L'ergothérapeute utilise à des fins thérapeutiques, après évaluation et co-élaboration des objectifs avec la personne, la médiation d'activités (créatives ou jeux, de loisirs ou culturelles, de vie quotidienne) pour lui permettre d'acquérir plus d'autonomie. Il/elle sait réaliser des orthèses de membres, adapter des aides techniques tel un fauteuil roulant ou une synthèse vocale.

Où l'exercer ?

Lieux d’exercice et statuts

Travail d'équipe

L'ergothérapeute exerce sur prescription médicale en hôpital ou en établissement Il/elle travaille en équipe avec divers spécialistes : médecins rééducateurs, assistant/es de service social, kinésithérapeutes, orthophonistes, psychologues, psychomotriciens, infirmier/ères, aides-soignants/es, artisans, prestataires de matériels…

À l'hôpital ou en centre de rééducation

L'ergothérapeute intervient dans les hôpitaux généraux ou spécialisés en neurologie, traumatologie, rhumatologie ou pédiatrie, en centres de rééducation et de réadaptation fonctionnelle pour adultes et pour enfants, en centres de postcure, en établissements pour personnes âgées, en hôpitaux psychiatriques, en service d'intervention à domicile.

Emploi du temps variable en fonction des structures

L'ergothérapeute travaille selon des horaires de journée (8h30/17h30) à l'hôpital, en centre de rééducation ou en structure médico-sociale et services à domicile.

S'il/elle exerce à titre libéral, il/elle est plus autonome et son emploi du temps est parfois plus dense, adapté aux disponibilités des patients. Enfin, il/elle peut travailler à temps partiel dans différents types d'établissements.

Carrière et salaire

Salaire

Salaire du débutant

1700 euros brut par mois (dans le privé, en fonction des conventions collectives nationales).

 

Intégrer le marché du travail

Des professionnels recherchés

En 2019, on recensait 13 000 ergothérapeutes, dont 87 % de femmes et 13 % d'hommes. Les besoins sont élevés, liés en partie au vieillissement de la population, à l'émergence de nouvelles pathologies affectant en particulier les personnes âgées et les enfants (troubles de l'apprentissage, autisme, maladie d'Alzheimer, maladies rares), mais aussi au développement des technologies médicales et des actions de promotion de la santé.

Surtout des salariés

La majorité des débouchés concerne des postes salariés, dans les secteurs privé et public : services de soins hospitaliers, cliniques, centres de rééducation et de réadaptation... mais aussi dans des services de soins à domicile ou des établissements accueillant des personnes âgées.

Évolutions de carrière variées

Outre l'encadrement d'une équipe (de soins, de rééducation ou médico-sociale…), l'ergothérapeute peut diriger un service, une structure, un établissement. Il peut aussi se tourner vers l'enseignement, la formation ou la recherche. Enfin, de nouveaux débouchés émergent : intervention dans la conception de produits industriels à usage domestique (ascenseurs, sanitaires...), urbanisme, ergonomie et dessin industriel... Les compagnies d'assurances et avocats font aussi appel à des ergothérapeutes afin d'évaluer les préjudices subis par une personne lors d'un accident.

Accès au métier

Accès au métier

Pour exercer ce métier, il faut être titulaire du DE (diplôme d'État) d'ergothérapeute. Ce diplôme se prépare en 3 ans et confère le grade de licence.

Selon les instituts, l'accès à la formation se fait sur dossier via Parcoursup, ou après une 1ère année d'études universitaires (Pass, LAS, L1 chimie-biologie, L1 STAPS).

Niveau bac + 3

  • Diplôme d'État d'ergothérapeute

Exemples de formations

Après BAC

bac + 3

En savoir plus

Ressources utiles

http://www.synfel-ergolib.fr

Site du Réseau national français des ergothérapeutes libéraux

https://www.sifef.fr/

Syndicat des Instituts de Formation en Ergothérapie Français

http://www.anfe.fr

Site de l'Association française des ergothérapeutes : information sur la profession et ses formes d'exercice, et sur la formation

http://afeg.asso.fr

Association française des ergothérapeutes en gériatrie